Rédigé par : Loris Vitry (coach et professeur de Yoga)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Comment transmuter votre énergie sexuelle ? (atelier vidéo gratuit) ▶ Découvrez l'art de la transmutation pour développer et canaliser votre énergie sexuelle afin d'atteindre tous vos objectifs (matériels, personnels ou spirituels). Enseignement inédit!

Dans cet article, je me propose de répondre à la question suivante : « Comment détecter et soigner l’andropause naturellement ? ».

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous propose un rapide état des lieux de ce qu’est l’andropause et quels en sont les principaux symptômes.

Enfin, je vous partagerai des solutions naturelles pour soigner votre andropause.

C’est parti !

Qu’est-ce que l’andropause ?

L’andropause est un phénomène naturel qui se déclenche exclusivement chez les hommes.

Le phénomène est aujourd’hui de plus en plus documenté mais son étude approfondie reste quand même assez récente.

L’andropause, c’est avant tout la diminution du taux de testostérone dans le corps.

Cela affecte donc de nombreuses fonctions et peut conduire un homme à perdre son appétit sexuel (libido), à être touché par des troubles de l’érection et à prendre beaucoup plus facilement du poids.

Comment détecter et soigner l’andropause naturellement ?

Si le comportement de l’homme n’est pas adapté, cela pourra même le conduire à l’obésité.

Sans compter que l’andropause est aussi responsable d’une diminution de la force et de la masse musculaire.

Ces symptômes ne sont pas les seuls.

Un homme touché par l’andropause peut aussi commencer à voir la qualité de son sommeil diminuer.

Il sera irrité plus facilement, aura tendance à prendre des décisions en fonction de son humeur qui sera devenue très changeante.

Autant dire que même si l’andropause n’est pas marquée par un phénomène physique (comme l’arrêt des menstruations chez la femme : ménopause), il n’en demeure pas moins que pour celui qui en fait l’expérience, c’est très loin d’être anodin.

Comment guérir l’andropause de manière naturelle ?

Il me semble important de rappeler que l’andropause est un phénomène naturel.

Il n’y a donc pas de honte à avoir de voir les symptômes se manifester dans notre quotidien.

C’est pour ça qu’il me semble important de vous partager quelques solutions naturelles afin de réduire au maximum l’impact de ce phénomène qu’est l’andropause.

La première chose à comprendre, c’est que l’andropause touche la capacité de votre corps à produire de la testostérone.

Les solutions naturelles vers lesquelles se tourner pour vous aider à limiter autant que possible les effets du phénomène vont consister à augmenter autant que possible votre production de testostérone.

Il faut savoir que le fait de limiter sa consommation de sucre raffiné va affecter la capacité de votre organisme à produire de la testostérone.

Essayez donc d’éviter autant que possible les glaces, les pâtisseries, les bonbons et toutes les petites friandises sucrées qui pourraient jusqu’à présent faire partie de vos habitudes.

Si vous ne faites pas encore d’exercice, sachez que la pratique régulière d’un sport pourrait vous aider à considérablement booster votre niveau naturel de testostérone.

La musculation par exemple va vous permettre d’entretenir et même de développer votre masse musculaire.

C’est important car avec l’andropause, on note généralement une tendance à la perte de force et de masse musculaire chez l’homme.

Le dernier conseil avant de clore cet article pour vous aider à booster votre taux de testostérone va consister à limiter votre stress.

Je ne peux que vous conseiller la pratique régulière de la méditation ou encore du yoga.

Moins vous ferez face au stress et plus votre corps pourra produire de testostérone.



Lire aussi :

No Fap Challenge: comment arrêter de se masturber ?

Montée de kundalini : attention à la fatigue (burnout)