Rédigé par : Loris Vitry (coach et professeur de Yoga)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Comment transmuter votre énergie sexuelle ? (atelier vidéo gratuit) ▶ Découvrez l'art de la transmutation pour développer et canaliser votre énergie sexuelle afin d'atteindre tous vos objectifs (matériels, personnels ou spirituels). Enseignement inédit!

Dans l’article d’aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur les effets secondaires de l’hypnose.

Précisément, nous allons répondre à cette question que vous vous posez probablement : « Pourquoi pratiquer l’hypnose fatigue autant ? ».

Il est possible qu’après votre séance et dans les jours qui suivent, vous puissiez vous sentir fatigué.

D’où est-ce que cette fatigue provient ?

Est-ce bon signe ou au contraire, faut-il faire attention ?

C’est le sujet du jour alors si vous vous posez ces questions, il est maintenant temps d’y répondre !

C’est parti !

Qu’est-ce que l’hypnose ?

Avant de s’attaquer à la question principale de l’article, il me semble important de poser quelques bases sur l’hypnose.

Qu’est-ce que l’hypnose et à quoi est-ce que cela sert ?

Pourquoi pratiquer l’hypnose fatigue ?

L’hypnose est une pratique qui permet de placer un individu dans un état modifié de conscience.

Cet état proche du sommeil permet de modifier des structures et des programmations mentales.

Elle permet aussi de s’attaquer à des croyances limitantes en s’aidant de suggestions, de métaphores et d’un travail de visualisation.

L’hypnose est généralement guidée.

C’est-à-dire que la personne qui veut dépasser une peur, un blocage ou être plus en paix avec un traumatisme passé va se faire accompagner dans sa démarche par un hypnothérapeute.

Il est également possible de pratiquer soi-même l’hypnose sur soi avec d’excellents résultats : il s’agit de l’autohypnose.

Est-ce dangereux ? Y a-t-il des effets secondaires à la pratique de l’hypnose ?

Pourquoi pratiquer l’hypnose fatigue ?

Avez-vous déjà constaté l’état dans lequel vous vous trouviez après une séance d’hypnose ?

Cet état de fatigue est très répandu et touche la plupart des personnes qui pratiquent.

En fait, ce n’est pas une mauvaise chose de ressentir un état de fatigue après une séance. Même si cela dure quelques jours.

Pourquoi ?

Parce que cette fatigue est souvent un signe positif de changement.

Sa présence prouve que nous avons libéré des tensions qui étaient probablement en nous depuis très longtemps.

La fatigue n’est pas une mauvaise chose en soi.

Autant que possible, essayez d’être à l’écoute de votre corps.

Si vous sentez que la fatigue s’est abattue sur vous, reposez-vous.

Essayez de vous coucher tôt et de profiter d’une bonne nuit de sommeil pour vous requinquer.

En général, une seule bonne nuit de sommeil suffit à remplir à nouveau votre réservoir d’énergie.

Si la fatigue persévère, essayez d’éviter les écrans surtout en fin de journée.

Buvez de l'eau et essayez (si vous le pouvez) de vous placer dans des endroits calmes.

L’environnement peut être particulièrement énergivore.

Surtout si vous avez besoin de faire face à du bruit ou à des personnes envahissantes.

Essayez de protéger votre espace le temps qu’il faut.

Vous l’aurez compris à travers cet article, si vos séances d’hypnose vous mettent sur les rotules : c’est tout à fait normal.

Pas d’inquiétude à avoir.

Comme je l’écrivais précédemment, assurez-vous simplement de prendre le temps nécessaire pour recharger vos batteries.

Évitez les activités sportives trop intenses et tentez d’alléger autant que possible votre agenda.

C’est signe que ça travaille et c’est exactement ce qui est recherché !



Lire aussi :

Comment nettoyer le 7eme chakra courrone ?

Avis sur le traitement hormonal de testostérone pour l’homme