Rédigé par : Loris Vitry (coach et professeur de Yoga)

Avertissement : Si vous avez des questions ou des préoccupations médicales, veuillez en parler à votre médecin. Même si les articles sur ce site se basent sur des études scientifiques, ils ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement.


Comment transmuter votre énergie sexuelle ? (atelier vidéo gratuit) ▶ Découvrez l'art de la transmutation pour développer et canaliser votre énergie sexuelle afin d'atteindre tous vos objectifs (matériels, personnels ou spirituels). Enseignement inédit!

La masturbation se définit comme l'auto-simulation des organes génitaux afin d'atteindre l'excitation et le plaisir sexuel.

Les personnes qui se masturbent parviennent aussi à l'orgasme tout comme dans les rapports sexuels normaux entre deux personnes.

La pratique de la masturbation n'est pas mauvaise en soi, mais quand cela devient une addiction, il y a un problème.

L'évolution de la technologie favorise l'introduction de nouvelles manières d'augmenter le plaisir par la masturbation.

Addiction à la masturbation: les dangers

Il en ressort que toute personne sexuellement active peut se masturber et ce, peu importe l'âge et le genre.

Chez les adolescents, cette pratique permet une grande expérimentation, puisque leur corps mûrit et subit de nombreux changements.

Toutefois, l'addiction à la masturbation présente des dangers pour ceux qui s'y adonnent, et en dépendent.

Psychologie de l'addiction à la masturbation

À ce stade-là, la masturbation devient comme une drogue.

Dans l'addiction à la masturbation deux substances clés jouent un rôle : la dopamine et les endorphines.

La dopamine est un neurotransmetteur de récompense qui permet à une personne de ressentir le plaisir.

Quant aux endorphines, elles sont utilisées par le corps pour contrer le stress et l'effort physique.

Ainsi, ce double effet de plaisir et de confort se transforme en une dépendance aiguë.

Il en résulte ainsi plusieurs dangers.

Les dangers de la dépendance à la masturbation

Comme mentionné plus haut, la masturbation n'est pas un danger.

C'est lorsqu'elle devient une accoutumance qu'elle devient dangereuse.

Les plus grands dangers encourus sont :

La faible productivité

Il peut y avoir une perte de temps et une faible productivité, car on passerait plus de temps à se masturber, plutôt que travailler ou étudier.

Les personnes dépendantes de la masturbation, passent des heures à regarder des films pornographiques, et deviennent donc moins productives.

La faible estime de soi et comportements anti-sociaux

La honte et la culpabilité accompagnent ce genre de comportement.

Après s'être masturbé, très souvent on regrette l'acte.

Par la suite, ces personnes développent une​​​​ faible estime de soi et un comportement anti-social.

​​​​​​En effet, celles-ci se sentent moralement égoïstes et dépravées sexuellement.

Les personnes accros à la masturbation sont capables de se masturber en public (métro, stade…), juste pour assouvir leurs envies.

Ce genre d'actes crée un fossé entre l'individu et son entourage, et conduit celui-ci à d'autres mauvaises habitudes telles que la toxicomanie.

Cancer de la prostate

Même si les chercheurs ne sont pas encore unanimes sur ce point, les récentes études prouvent qu'une addiction à la masturbation est dangereuse pour la prostate.

En 2008, une étude a révélé qu'une grande fréquence d'activités sexuelles augmente le risque de cancer de la prostate.

Ce risque est encore plus élevé dans la tranche d'âge de 20 à 30 ans et surtout si l'individu se masturbe régulièrement.

Un homme accro à la masturbation peut avoir 5 à 15 orgasmes par jour, une fréquence dangereuse pour la prostate.

Sexualité dépravée

La dépendance à la masturbation peut aussi conduire à l'émergence de tendances sexuelles plus dépravées.

En effet, l'individu cherche d'autres méthodes pour atteindre son plaisir sexuel.

L'homme peut avoir des habitudes sexuelles extrêmes telles que la pornographie extrême.

La femme quant à elle peut se transformer en prédatrice sexuelle et s'adonner à des pratiques qui irritent son sexe.

En somme, il faut savoir que de nombreux dangers résultent de l'addiction à la masturbation.

Un tel comportement nécessite des mesures strictes, afin de corriger la situation.



Lire aussi :

Comment devenir un maitre spirituel (guide) ?

Comment ouvrir son chakra sacré (svadhistana) ?